Archives de Tag: boeuf

Boeuf à la sauce soya – Beef and Soy Sauce

Boeuf à la sauce soya - Beef and Soy SauceBoeuf à la sauce soya ressemble au rendang. Il existe plusieurs façons de préparer un rendang. On peut utiliser du boeuf, du veau, du poisson, du poulet, des crevettes et même des légumes. Il s’agit d’un plat très versatile,  long et facile à préparer, qui demande une grande quantité de lait de noix de coco, requiert beaucoup d’ingrédients et exige une cuisson lente sans couvercle qui peut durer jusqu’à quatre heures.

600 g de filet de boeuf ou de veau
10 chiles séchés
300 g de minis oignons
1  1/2 noix de coco
huile pour la cuisson
1 tasse de sauce soya claire

  1. Couper e boeuf en cubes de 2,5 cm puis le laver et l’égoutter. Moudre les chiles. Moudre les oignons grossièrement.
  2. Préparer le lait de noix de coco en râpant la chair puis en ajoutant 1/2 tasse d’eau chaude. Répéter l’opération en ajoutant 1 tasse d’eau chaude. Bouillir le boeuf dans le lait de noix de coco pendant une demie heure.
  3. Dans un faitout, stir-fry brièvement l’oignon jusqu’à ce qu’il devienne transparent.  Ajouter les chiles puis stir-fry 20 secondes afin de dégager des arômes.
  4. Ajouter les  cubes de boeuf ou de veau puis stir-fry . Ajouter la sauce de noix de coco. Ajouter la sauce soya puis cuire jusqu’à ce que la sauce devienne épaisse.

Curry au poulet – Chicken Curry

Curry au poulet - Chicken CurryCurry au poulet ou boeuf curry est un délicieux accompagnement pour un pain rôti indien – roti canai, une crêpe entrelacée ou un plat de riz. Il est meilleur s’il est préparé la veille. À Kedah, ce curry est dégusté avec des bananes frites (cucur kidok) ou du pain blanc. Habituellement le curry au poulet est servi avec du riz au ghi ou aux tomates..

600 g de poulet ou de boeuf ou de veau
300 g de pommes de terre
50 g de noix de coco râpé
1 cuillerée à table de coriandre moulu
1 cuillerée à table de cumin moulu
1 cuillerée à table de poudre chiles moulue
1 cuillerée à table de curcuma moulu
1 cuillerée à table de de paprika moulu
6 minis oignon
4 gousses d’ail
3 cm de gingembre
125 ml d’huile d’olive
1 anis étoilée
2 clous de girofle
2,5 d’un bâtonnet de cannelle
4 tasses de lait de noix de coco
sel au goût
2 tomates

  1. Laver le poulet dans du sel et l’égoutter puis le couper en morceaux. Peler puis couper les pommes de terre en deux.
  2. Griller la chair de noix de coco jusqu’à ce qu’elle devienne dorée puis la moudre à l’aide d’un mortier pour obtenir le kerisik. Mélanger la poudre de cumin, la poudre de coriandre, le curcuma moulu, le paprika et la poudre de chiles. Ajouter un peu d’eau. Moudre les oignons, l’ail et le gingembre.
  3. Chauffer l’huile dans un faitout puis stir-fry les ingrédients moulus afin de dégager des arômes. Ajouter le poulet puis un peu d’eau. Ajouter le kerisik, l’anis étoilée, les clous de girofle et le bâtonnet de cannelle. Mélanger continuellement.
  4. Ajouter le lait de noix de coco, les pommes de terre et le sel. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux jusqu’à c e que les pommes de terre soient cuites. Ajouter les tomates. S’assurer que la sauce soit épaisse avant de retirer du feu.

On peut utiliser une autre viande ou même des oeufs bouillis à la place du poulet.

Ragoût de viande et de légumes – Dalca

Dalca

Dalca

Dalca est délicieux lorsqu’il est servi avec un pain indien  roti canai ou une baguette française. Les légumes se doivent d’être tendres une fois la cuisson terminée, comme il est l’habitude dans la cuisine indienne. À l’instar des curries, il est meilleur lorsqu’il est préparé plusieurs heures avant le repas et encore meilleur s’il a été cuit la veille. Cependant, sa durée de vie es très limitée si vous utilisez un grand nombre de légumes. Ainsi, il est très important de le préserver au frigo et de le réchauffer au moment opportun.

300 g de boeuf ou de veau en cubes de 2,5 cm
300 g de pommes de terre pelées puis coupées en quartiers et baignées dans l’eau
2 bananes vertes coupées puis enlevées les parties vertes puis baignées dans l’eau
150 g de haricots longs coupés en tronçons de 2,5 cm
6 minis oignons finement hachées
2 mangues vertes pelées puis coupées en deux les graines enlevées
4 brinjals de variété blanche de préférence coupés en quartiers puis baignés dans l’eau
150 g de lentilles dhall baignées dans l’eau puis égouttées
1/2 cuillerée à thé de gingembre
1/2 cuillerée à thé de curcuma
1 cuillerée à thé de poudre de chiles
1 cuillerée à thé de cumin moulu
1 cuillerée à thé de coriandre moulu
800 ml de lait de noix de coco
sel au goût ou très peu
4 longs chiles verts
1 cuillerée à table de ghi
1 cuillerée à table d’huile d’olive
1 tige de feuilles de curry

  1. Moudre le gingembre, le curcuma, la poudre de chiles, le cumin moulu, la coriandre moulue puis ajouter un peu d’eau afin d’obtenir une pâte de curry.
  2. Dans un faitout, ajouter le lait de noix de coco puis porter à ébullition. Ajouter la viande, les lentilles et la pâte de curry. Ajouter les brinjals, les pommes de terre et les bananes.
  3. Ajouter les haricots longs, puis porter à ébullition. Ajouter le sel, les mangues et les chiles. Porter à ébullition puis retirer du feu. Le dalca est prêt.
  4. Dans un aute faitout, ajouter le ghi puis stir-fry l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient dorés puis ajouter  les feuilles de curry, puis stir-fry pendant 1 minute.
  5. Transférer l’huile et le mélange d’oignons frits et de feuilles de curry sur le dalca. Mélanger un peu le faitout afin de dégager des arômes.

Dalca est essentiellement associé au kenduri et accompagné de riz au ghi ou automate ou d’un briyani.

Dalca peut être préparé de plusieurs façons selon la quantié et la variété de légumes qui entrent dans sa préparation.

Vermicelles grillées – Sevian Kheema

Vermicelles grillées - Sevian Kheema

Vermicelles grillées - Sevian Kheema


Sevian
ou vermicelles grillées est fabriqué à partir de farine de blé et sont disponibles dans une épicerie asiatique. Ils ressemblent étrangement à des cheveux et proviennent habituellement du Pakistan.

1 cuillerée à café de graines de cumin
3 cuillerées à table de ghi
1 oignon rouge finement haché
3 gousses d’ail écrasées
2,5 cm de gingembre râpé
225 g de boeuf ou agneau haché
1 cuillerée à café de poivre moulu
225 g de vermicelles sevian cassées en petits morceaux
3 cuillerées à table de jus de lime

  1. Griller sans huile le cumin à feu doux jusqu’à ce qu’il devienne aromatique, puis le moudre à l’aide d’un mortier.
  2. Chauffer un faitout puis ajouter 1 cuillerée à table de ghi. Stir-fry l’oignon, l’ail et le gingembre pendant 4 à 5 minutes. Ajouter le cumin moulu grillé, cuire pendant 1 minute, puis ajouter la viande et cuire encore pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la viande devienne sèche, puis la casser à ‘aide de l’endos d’une fourchette. Assaisonner de poivre et de sel. Goûter puis rectifier l’assaisonnement.
  3. Chauffer le reste du ghi dans le faitout puis stir-fry les vermicelles sevian pendant 1 à 2 minutes. Ajouter la viande puis stir-fry pendant 1 autre minute. Ajouter 170 ml d’eau, puis continuer la cuisson jusqu’à ce que les vermicelles deviennent tendres. Ajouter de l’eau si nécessaire mais pas trop, car les vermicelles doivent être sèches et croquantes. Ajouter le jus de lime.

Kurma au boeuf – Beef Kurma

Beef Curry

Image by FotoosVanRobin via Flickr

Kurma est généralement servi pendant les festivités de mariage. Dans le Kedah, kurma est préparé avec du lait frais et du lait de noix de coco. On peut opter pour l’un ou l’autre si on le désire. Il est meilleur s’il est préparé la veille, car la sauce aura donné plus de goût à la viande.

600 g de boeuf ou de veau en cubes de 1 cm
4 oignons
150 g de pommes de terre
4 cuillerées à table de graines de coriandre
1 cuillerée à café de graines de cumin
4 clous de girofle
6 minis oignons
6 gousses d’ail
1/2 cuillerée à café de poivre
1 cuillerée à café de graines poppy  (kaskas)
2,5 cm de gingembre
2 cuillerées à table de ghi ou d’huile d’olive
6 tasses de lait de noix de coco
4 cardamones
1 lime

  1. Couper la viande en cubes si ce n’est pas déjà fait. Mettre de côté. Couper en quartiers les oignons et les pommes de terre.
  2. Moudre les graines de coriandre, les graines de cumin, les clous de girofle, les minis oignons, le poivre, le kaskas et le gingembre afin de former une pâte d’assaisonnement. Mariner la viande dans la pâte d’épices puis laisser mariner pour au moins 30 minutes.
  3. Chauffer un faitout puis ajouter le ghi ou l’huile d’olive. Frire la viande avec la pâte d’assaisonnement. Ajouter quelques gouttes de lait de noix de coco afin de dégager des saveurs. Assaisonner de sel puis un peu d’eau. Cuire en mélangeant afin que la viande ne colle pas au fond du faitout jusqu’à  ce qu’elle vienne tendre.
  4. Ajouter les pommes de terre puis mélanger. Ajouter le lait et la crème de noix de coco puis mélanger.
  5. Ajouter les oignons et la cardamone. Ajouter le jus de la lime avant de retirer du feu.

Servi avec du riz. On peut ajouter deux longs chiles rouges coupés en lamelles et des feuilles de coriandre pour rendre la présentation plus dramatique.

On peut laisser mijoter le kurma pendant une longue période afin de le rendre sec et sans jus de cuisson comme c’est le cas pour le rendang.

Stir-fry aux nouilles – Fried Yellow Noodles

Simple Stir-Fried Noodles

Image by babe_kl via Flickr

Il y a plusieurs manières de préparer des nouilles frites en Malaisie selon s’il s’agit des Chinois, des Malais ou des Indiens. La présente recette est chinoise, populaire parmi les Hokkiens à Penang. L’avantage est que l’on peut trouver ces nouilles dans toutes les épiceries asiatiques. S’il arrivait que vous séjourniez à Penang, vous serez enchantez de goûter ces mee, que ce soit pour déjeuner, dîner ou souper.

Ingrédients

250 g de vermicelles de riz – meehoon
450 g de nouilles jaunes fraîches
6 tiges de ciboulette
4 gousses d’ail
450 g de boeuf ou de volaille pour le bouillon
250 g de crevettes
250 de sèche (optionnel)
2 oeufs
4 cuillerées à table d’huile d’olive
450 g de germes de soya
2 cuillerées à table de sauce soya claire
Poivre et sel au goût

Préparation

  1. Baigner les nouilles meehoon puis les égoutter. Ébouillanter les nouilles jaunes puis les égoutter. Couper les tiges de ciboulette en tronçons de 3 cm. Moudre ou écraser l’ail.
  2. Bouillir  la viande puis réserver le bouillon. Mettre la viande de côté. Nettoyer les crevettes puis les bouillir rapidement. Réserver l’eau de cuisson.
  3. Nettoyer la sèche si utilisée puis l’ébouillanter. Trancher. Battre les oeufs légèrement.
  4. Chauffer l’huile puis frire l’ail jusqu’à ce qu’il devienne doré. Ajouter la viande puis stir-fry.
  5. Ajouter les fruits de mer, les oeufs, les nouilles jaunes et les meehoon. Stir-fry.
  6. Déposer la viande dans le bouillon. Ajouter les germes de soya, la sauce de soya claire, le poivre et le sel. Brasser. Cuire puis retirer du feu. Ajouter la ciboulette.

Nouilles aux crevettes – Hokkien Mee

Le Hokkien mee est préparer sans porc et la plupart des gens le commande à ta pau qui signifie pour emporter. La soupe est préparée avec des crevettes et du boeuf et on utilise deux sortes de nouilles fraîches: mee et meehoon.

Ingrédients pour les nouilles

1,35 l  d’eau pour le bouillon de boeuf
450 g de côtelettes de boeuf ou de veau
Sel au goût
1,35 l d’eau pour le bouillon de crevettes
450 g de crevettes
600 g de mee (nouilles jaunes)
250 g de meehoon (vermicelles de riz)
12 chiles séchés
6 gousses d’ail
250 g de germes de soya
250 g d’épinards d’eau
20 minis oignons
3 cuillerées à table d’huile d’olive

Ingrédients pour le condiment

8 chiles frais
2 cuillerées à table d’huile d’olive
Sel au goût

Préparation

  1. Ajouter l’eau dans un faitout puis porter à ébullition. Ajouter les côtelettes de boeuf ou de veau. Assaisonner de sel. Retirer les côtelettes du bouillon lorsqu’ils sont cuits. Retirer le bouillon du faitout puis mettre de côté.
  2. Nettoyer les crevettes, puis conserver la carapace et la tête. Ajouter l’eau dans un faitout puis ajouter les crevettes. Écraser légèrement les têtes afin d’extraire un peu de saveur. Bouillir les têtes et les carapaces dans l’eau pendant 20 minutes. Égoutter, jeter les têtes et les carapaces.
  3. Blanchir les nouilles mee et meehoon puis les égoutter. Moudre l’ail et les chiles à l’aide d’un mortier.
  4. Ajouter les crevettes dans le bouillon de crevettes. Laisser mijoter pendant 5 minutes. retirer les crevettes du bouillon puis les trancher en deux sur le long. Mettre de côté pour la garniture.
  5. Blanchir les germes de soya puis les égoutter. Couper les kangkung (épinards d’eau) en tronçons de 2,5 cm puis les blanchir. Égoutter et mettre de côté. Émincer les minis oignons. Mélanger le bouillon de boeuf et le bouillon de crevettes. Porter à ébullition puis laisser mijoter.
  6. Chauffer l’huile dans un faitout puis frire les minis oignons jusqu’à ce qu’ils soient croustillants, dorés et qu’il laissent échapper des arômes. Transférer les oignons dans le mélange des deux bouillons qui mijotent encore.
  7. Préparer le condiment en écrasant les chiles. Stir-fry les chiles dans l’huile. Assaisonner de sel puis ajouter un peu d’eau ou de bouillon. Cuire jusqu’à ce que la sauce devienne épaisse.

Présentation

Au moment de servir, placer les nouilles mee et meehoon, les germes de soya, les kangkung dans des bols à soupe individuels. Verser la soupe chaude, ajouter des crevettes et des oignons frits. Accompagner de condiment.