My Cooking – La cuisine que je préfère

Of course I can. I prefer to cook Asia way like the magnificent tha¨spicy soup!

Powered by Plinky

Publicités

Curry au poulet

Curry au poulet

Boeuf à la sauce soya – Beef and Soy Sauce

Boeuf à la sauce soya - Beef and Soy SauceBoeuf à la sauce soya ressemble au rendang. Il existe plusieurs façons de préparer un rendang. On peut utiliser du boeuf, du veau, du poisson, du poulet, des crevettes et même des légumes. Il s’agit d’un plat très versatile,  long et facile à préparer, qui demande une grande quantité de lait de noix de coco, requiert beaucoup d’ingrédients et exige une cuisson lente sans couvercle qui peut durer jusqu’à quatre heures.

600 g de filet de boeuf ou de veau
10 chiles séchés
300 g de minis oignons
1  1/2 noix de coco
huile pour la cuisson
1 tasse de sauce soya claire

  1. Couper e boeuf en cubes de 2,5 cm puis le laver et l’égoutter. Moudre les chiles. Moudre les oignons grossièrement.
  2. Préparer le lait de noix de coco en râpant la chair puis en ajoutant 1/2 tasse d’eau chaude. Répéter l’opération en ajoutant 1 tasse d’eau chaude. Bouillir le boeuf dans le lait de noix de coco pendant une demie heure.
  3. Dans un faitout, stir-fry brièvement l’oignon jusqu’à ce qu’il devienne transparent.  Ajouter les chiles puis stir-fry 20 secondes afin de dégager des arômes.
  4. Ajouter les  cubes de boeuf ou de veau puis stir-fry . Ajouter la sauce de noix de coco. Ajouter la sauce soya puis cuire jusqu’à ce que la sauce devienne épaisse.

Curry au poulet – Chicken Curry

Curry au poulet - Chicken CurryCurry au poulet ou boeuf curry est un délicieux accompagnement pour un pain rôti indien – roti canai, une crêpe entrelacée ou un plat de riz. Il est meilleur s’il est préparé la veille. À Kedah, ce curry est dégusté avec des bananes frites (cucur kidok) ou du pain blanc. Habituellement le curry au poulet est servi avec du riz au ghi ou aux tomates..

600 g de poulet ou de boeuf ou de veau
300 g de pommes de terre
50 g de noix de coco râpé
1 cuillerée à table de coriandre moulu
1 cuillerée à table de cumin moulu
1 cuillerée à table de poudre chiles moulue
1 cuillerée à table de curcuma moulu
1 cuillerée à table de de paprika moulu
6 minis oignon
4 gousses d’ail
3 cm de gingembre
125 ml d’huile d’olive
1 anis étoilée
2 clous de girofle
2,5 d’un bâtonnet de cannelle
4 tasses de lait de noix de coco
sel au goût
2 tomates

  1. Laver le poulet dans du sel et l’égoutter puis le couper en morceaux. Peler puis couper les pommes de terre en deux.
  2. Griller la chair de noix de coco jusqu’à ce qu’elle devienne dorée puis la moudre à l’aide d’un mortier pour obtenir le kerisik. Mélanger la poudre de cumin, la poudre de coriandre, le curcuma moulu, le paprika et la poudre de chiles. Ajouter un peu d’eau. Moudre les oignons, l’ail et le gingembre.
  3. Chauffer l’huile dans un faitout puis stir-fry les ingrédients moulus afin de dégager des arômes. Ajouter le poulet puis un peu d’eau. Ajouter le kerisik, l’anis étoilée, les clous de girofle et le bâtonnet de cannelle. Mélanger continuellement.
  4. Ajouter le lait de noix de coco, les pommes de terre et le sel. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux jusqu’à c e que les pommes de terre soient cuites. Ajouter les tomates. S’assurer que la sauce soit épaisse avant de retirer du feu.

On peut utiliser une autre viande ou même des oeufs bouillis à la place du poulet.

Les plats ont-ils les mêmes saveurs si les mêmes épices sont employées?

Whole cumin seeds and ground cumin

Image via Wikipedia

Quelques fois, en lisant plusieurs recettes et ne voyant les mêmes épices employés, vous pourriez en conclure que ces plats auront tous la même saveur. Il n’en est rien. En effet, ce ne se sont pas les seules épices que vous allez utiliser qui donneront la saveur mais plutôt la manière dont vous allez vous en servir, en quelle quantité, et qui donneront aux plats leurs goûts ainsi que leurs différentes apparences.

Par exemple si vous prenez ddes graines de cumin que vous faites rôtir et que vous pilez en suite, la couleur café donnera à tous ces plats une teinte foncée et un arôme très fort qui embaumera non seulement votre cuisine mais toute votre maison. De cette façon-là, vous aurez obtenu un goût de noisette un peu âcre. Le cumin en grains lorsqu’il est sauté lors d’un stir-fry dans une matière grasse a, a contrario, un arôme très doux et un petit goût de liqueur. Enfin le goût le plus léger est celui du simple cumin en poudre, non rôti à la poêle.
Les herbes et les épices, ainsi que les autres assaisonnements sont toujours ajoutés dans le plat de cuisson dans un ordre très spécifique et cet ordre peut aussi changer la saveur du plat.

Beaucoup de gens craignnent la cuisine de Malaisie, d’iIndonésie et de l’Inde, pensant qu’elle est trop épicée – ce qui est en général dû au chile rouge ou au vert, épice qui peut être tout à fait omise sans crainte de faire perdre son authenticité au plat. Ce n’est le chile qui fera «malais» un plat d’une région de  Malaisie comme celle de la communauté indienne de Penang. En fait, tout est une question de combinaison optimale dans un ordre précis.

Est-il préférable de se procurer des épices en graines plutôt qu’en poudre?

épices grillésLes épices en poudre ont tendance à perdre leur arôme et leur goût à la lumière des étalages. On peut utiliser un moulin à épices pour moudre les graines ou utiliser un rouleau à pâtisserie  lourd en pierre pour les graines qui ont été grillées sans huile et les écraser entre deux feuilles de papier.

Conserver les graines moules dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière, de l’humidité et du soleil. On peut cependant se procurer du cumin de la coriandre en poudre en petite quantité pour quelques mois seulement.

Curry de dindonneau